Compte rendu de tests sur ciel :
- EM-400 N°05016 avec TSC-225.
- Réducteurs Intes Micro 0.8X et 0.6X.

 
3 nuits très turbulentes pour essayer cet ensemble.
 
Objectifs :
- Régler et contrôler la monture pour autoguidage avec imageur de longue focale.
- Affiner les paramètres d'autoguidage avec imageur de longue focale.
- Trouver un réducteur optimal pour le TSC-225.
 
Déroulement des tests (tests centrés sur le tracking de la montures) :
- nuit du 26/11/06 : tracking et autoguidage avec une webcam au foyer F/12 du TSC.
- nuit du 27/11/06 : tracking, autoguidage en // et tests de qualité de champ avec réducteur 0.8X.
- nuit du 30/11/06 : tracking, autoguidage en // et tests de qualité de champ avec réducteur 0.6X.
 

1) Tests du tracking avec webcam au foyer F/12 du TSC (26/11/06).

 
Le setup :
TSC-225 sur EM-400 Temma2.
VestaPro au foyer primaire, focale effective avec le flip mirror = 2915mm.
Résolution : 640x480.
Cadence : 5 images par seconde (5 fps).
Echantillonage : 0.40 arcsec par pixel.
Etoile pointée : Aldebaran RA : 4h35m55.2s Dec : 16d30m33s.
Acquisition des images avec QAstrocam.
Acquisition des données de tracking avec script autoguide.pl.
Turbulence forte (entre 3 et 2 échelle de Danjon).
 
Images brutes webcam extras focales pour un aperçu du seeing...
 
Courbe 1A :
Analyse avec PEAS du tracking RA sans autoguidage.
(F=2915mm, échantillonnage 0.40 arcsec par pixel).
 
Courbe 1B :
Zoom sur courbe et FFT RA pour voir les "sauts" de hautes fréquences en RA non guidée.
Le pic à 8 sec semble poser un pb aux systemes d'autoguidage lents type caméras Sbig.
(pic confirmé sur d'autres courbes, voir les 2 zooms sur FFT ci-dessous).
Caméras dont les cycle "acquisition/lecture CCD/calcul position du centroide/correction" sont parfois très lents suite aux poses relativement longues parfois nécessaires sur l'autoguideur).
Les webcams utilisées sur étoile brillante en mode 5 fps ne sont pas concernées par ce pb.
 
Zoom sur FFT RA montrant le pic à 8 secondes sur d'autres tests.
 
Courbe 1C :
Analyse avec PEAS du tracking DEC sans autoguidage.
(F=2915mm, échantillonnage 0.40 arcsec par pixel).
 
Courbe 1D :
Zoom sur courbe et FFT DEC pour voir les "sauts" de hautes fréquences en DEC non guidée :
Principalement du bruit de turbulence plus un echo des fluctuations en RA (en cause l'alignement approximatif du capteur).
 
Visu QAstrocam pendant un test d'autoguidage avec ce setup.
(VestaPro 640x480 @ 5fps F=2915mm, échantillonnage 0.40 arcsec par pixel)
A gauche : nuage de points après 2 heures d'autoguidage.
A droite : l'étoile guide en temps réel.
Axe horizontal du capteur aligné avec la RA.
 
 

2) Test du tracking en configuration imagerie (27/11/06).
Par la même occasion : test du réducteur 0.8X Intes Micro sur le TSC.

 
 
Montage du réducteur Intes Micro 0.8X.
MBD = 65mm (distance capteur/réducteur ou metal back distance)
 
Le setup imagerie :
 
- Imageur :
TSC-225 avec réducteur 0.8X Intes Micro.
Focale résultante = 2160mm (F/D:9.6).
Caméra Platinum Kaf-1603ME sur ethernaude.
Echantillonnages :
binning 1x1 = 0.86 arcsec par pixel.
binning 2x2 = 1.72 arcsec par pixel.
Axe horizontal du capteur aligné avec la RA.
Acquisition des images avec AudeLa-1.3.0.
 
-Autoguideur : FS-60C + doubleur C2X (F=600mm).
VestaPro 640x480 @ 5fps.
Echantillonnage : 1.93 arcsec par pixel.
Acquisition images webcam avec QAstrocam.
Autoguidage avec script autoguide.pl.
 
- Conditions atmosphériques :
Transparence moyenne, vent faible.
Turbulence plus forte que la veille (entre 2 et 1 échelle de Danjon).
 
Filé d'étoile sur 10 secondes moteur arrêté avec focale 2160mm (pendant un flat).
Crop sur acquisition en binning 1x1 (Kaf-1603ME), image agrandie 2X.
 
Courbe 2A :
Analyse avec PEAS du tracking RA avec autoguidage à la FS-60C +C2X.
(F=600mm, échantillonnage 1.93 arcsec par pixel).
 
Courbe 2B :
Zoom sur courbe RA (2A) pour voir les "sauts" de hautes fréquences avec autoguidage.
Sauts dus probablement aux paramètres d'autoguidages mal adaptés à la turbu :
Vitesse de rattrapage RA trop rapide (40 %) ou rattrapages de trop longue durée.
Faire de nouveaux tests avec vitesse RA à 20 %.
 
Courbe 2C :
Analyse avec PEAS du tracking DEC avec autoguidage à la FS-60C +C2X.
(F=600mm, échantillonnage 1.93 arcsec par pixel).
 
Courbe 2D :
Zoom sur courbe DEC (2C) pour voir les "sauts" de hautes fréquences avec autoguidage.
Sauts dus probablement aux paramètres d'autoguidages mal adaptés au backlash et à la turbu :
Vitesse de rattrapage DEC trop rapide (40 %) ou rattrapages de trop longue durée.
Faire de nouveaux tests avec vitesse DEC à 20 %.
 
Visu pendant l'autoguidage :
A gauche : étoile guide en temps réel (QAstrocam).
Axe horizontal du capteur aligné avec la RA.
Au centre : position de l'étoile guide en temps réel (autoguide.pl).
A droite : nuage de points QAstrocam après 2 heures d'autoguidage.
(VestaPro sur FS-60C +doubleur C2X, échantillonnage 1.93 arcsec par pixel)
 
Crop image brute juste soustraite du noir médian (binning 1x1).
Merope, expo 120s autoguidée.
TSC-225 avec réducteur 0.8X Intes Micro (F=2160mm).
 
Image brute en binning 2x2.
Axe horizontal du capteur aligné avec la RA.
NGC2158, expo 60s autoguidée.
TSC-225 avec réducteur 0.8X Intes Micro (F=2160mm).
Temps de pose limité car la turbu détériorait trop la MAP sur les poses plus longues.
Dégradation progressive des fwhm constatée sur les poses de 120, 180 et 300 secondes :
Ici pose 120s image brute.
Ici pose 180s image brute.
Ici pose 300s noir médian soustrait.
 
Flat en binning 2x2 avec réducteur 0.8X.
Voir notes plus bas pour l'excentrement du cercle image.
 
Ci-dessous l'image brute de NGC2158 (exp 60s) analysée avec CCDInspector :
 
Rapport de collimation.
Données en pixels à multiplier par l'échantillonnage 1.72 arcsec par pixel (en binning 2x2).
Soit ici une décollimation de 5.5 arcsec.
Le télescope étant collimaté au départ c'est le montage du réducteur qui dégrade la collimation (pb déjà visible sur le flat).
 
Rapport de planéité du champ.
La décollimation résultant du montage accentue évidemment la courbure du champ à droite de l'image.
Notes : L'excentrement du cercle image et la décollimation ont plusieurs origines possibles :
- Pb interne de callage (centrage) des lentilles dans le réducteur
(les lentilles flottaient sensiblement dans leur barillet, une bague a du être resserrée).
ou
- Pb externe lié au montage caméra / réducteur / TSC.
Tout à fait possible vu le nombre de bagues nécessaires au montage.
Un oculaire monté en visée droite derrière le réducteur permettra peut-être d'isoler rapidement le pb.
Le capteur peut aussi être monté légèrement décentré dans la caméra (vérifiable par rotation de la caméra).
 
 

3) Test du réducteur 0.6X Intes Micro sur le TSC (30/11/06).

 
Crop image brute (binning 1x1).
NGC2158, expo 30s autoguidée.
TSC-225 avec réducteur 0.6X Intes Micro (F=1620mm).
Echantillonnage 1.15 arcsec par pixel.
 
Image brute en binning 2x2.
NGC2158, expo 30s autoguidée.
TSC-225 avec réducteur 0.6X Intes Micro (F=1620mm).
Echantillonnage 2.3 arcsec par pixel.
Temps de pose limité car la turbu détériorait trop la MAP sur les poses plus longues.
(dégradation progressive des fwhm constatée sur poses 60, 90, 120, 180 et 300 secondes).
Quoi qu'il en soit ce réducteur n'est pas adapté au TSC-225.
 
 
Ci-dessous l'image brute de NGC2158 analysée avec CCDInspector :
 
Rapport de collimation.
Pas besoin de CCDInpector pour voir la déterioration du champ avec ce réducteur 0.6X mais ce test montre encore un pb de centrage, la décollimation est accentuée par le F/D encore plus court.
 
Rapport de planéité du champ.
Pour le fun... Sans commentaire si ce n'est que seul un très petit capteur sera exploitable !
Néanmoins il faudrait tester d'autres valeurs de BFL (la distance capteur/réducteur utilisée était de 65mm).
 
Courbes de tracking sans autoguidage (peview.pl).
En rouge courbe RA, en bleu courbe DEC.
 
Courbes de tracking avec autoguidage (peview.pl).
Vitesses de rattrapages RA et DEC à 20 %.
En rouge courbe RA, en bleu courbe DEC
Malgré une bonne mise en station, la turbulence importante ne facilite pas l'autoguidage DEC.
Peut-être faudrait-il fausser légèrement la mise en station (pour provoquer une dérive constante en DEC) afin d'améliorer l'autoguidage sur cet axe.
 
Prochains tests :
- Cette monture avec imageur de focale 1000mm style TOA-130 ou 150.
- Analyser le champ du TSC au foyer primaire F/12 pour comparaison.
 
Mise à jour au 05/12/06