Images aux Engarouines 2008 en HA 6nm et l'Epsilon-180.

 

Le site :

 
pano de la coupole
D'abord un petit état des lieux... Paysage vu de la coupole.
 
La coupole
Les setups sont prêts attendant la nuit.
Le 500 demandera 10sec pour commencer à imager, mon setup euh...3600sec...
MAP, pointage et cadrage de l'objet, accrochage sur l'étoile guide etc...
Tous les setups ne pas égaux de ce coté là et assurément le software
contrôlant le matériel fait la différence !
 
Quelques valeurs communes :
500 : le diamètre du premier et la focale du deuxième ;)
3 : l'ouverture relative à peu de chose pret des 2 scopes.
3 : le rapport des diamètres des 2 scopes :)
9µm : la taille des pixels des cameras actuellement utilisées sur les 2 scopes.
Les champs sur le ciel sont aussi quasi équivalents.
Site de Laurent Bernasconi.
 
Dans la coupole
Un petit tour dans la coupole ouverte.
Le retour d'infos météo en temps réel, la gestion de la coupole et du setup,
la webcam de surveillance du matériel et l'agencement des câbles
permettent à Laurent de dormir tranquille tout en collectant les photons
plus de la moitié des nuits exploitables.
Un savoir-faire et une expérience solide dans ce domaine !
 
Dans la coupole
De petites retouches cosmétiques en cours
et un 350D/fisheye à gauche qui sort de superbes vues en temps réel du ciel.
Les ventillateurs sous le primaire, nécessaires vu le différentiel thermique avec la journée.
 
Dans la coupole
Le correcteur, le système de MAP et la caméra.
 

Le setup :

 
Epsilon-180 EM200
Le setup Epsilon-180 sur EM-200.
Essais avec la réhausse 26cm de trépied : pratique mais un peu haute dans ce cas.
La stabilité et la rigidité du trépied au sol doivent-être irréprochables.
Exit les plots anti-vibrations, retour aux planchettes de bois.
 
Adaptation du Robofocus sur le focuser d'origine:
Depuis le temps que Laurent me le recommandait...
C'est maintenant chose faite, sur place, à l'aide du pragmatisme à toute épreuve de Laurent ;)
Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? :).
J'ai laisse pour quelques temps encore le précieux palpeur au centième
pour appréhender le comportement du système tout en gardant mes repères habituels.
Le but de l'opération est le contrôle distant du setup en poste fixe
afin de mieux profiter des trouées nocturnes.
Le robofocus est le dernier maillon concernant l'instrument.
 
Robofocus sur E180
Robofocus sur E180
L'entre-axe livré d'origine est un peu limite côté concentricité des axes moteurs et focuseur.
Les lumières du support moteur et la souplesse du montage permettent de trouver un compromis fonctionnel.
 
Robofocus sur E180
Robofocus sur E180
Le montage en place, viennent les essais manuels avec la raquette fournie avec contrôle des déplacements sur le palpeur.
J'ai conservé pour le moment tout les réglages par défaut du Robofocus.
Le comportement du focuseur motorisé est sans surprise par rapport à la focalisation manuelle via la molette directe :
La démultiplication est considérable, aucune vibration notable à la commande de MAP, c'est le plus que j'attendais dans l'immédiat pour obtenir de traçage d'une belle V curve.
On avance sens IN (ou sens OUT) centième par centième avec néanmoins une petite augmentation de l'avance à chaque nouvelle commande de MAP (ça doit se régler par le software).
Evidemment le jeu d'inversion de sens est prépondérant au sein du microréducteur, il nécessitera aussi un réglage via software.
 

Les images :

 
Mon séjour était court et 2 nuits sur 4 ont été vraiment complètement exploitables.
D'après Laurent c'est dans la moyenne habituelle.
Les températures élevées de la journée ont quand même permis un seeing de 3 à 2.5 secondes d'arc dans le Cygne à l'approche du zénith.
L'Epsilon peinait tout de même à suivre la baisse de température tant le différentiel est important.
L'adaptation d'un ventillateur sous le miroir primaire sera nécessaire.
 
Les images ci-dessous sont réduite d'un facteur 0.5x par binning 2x2 soft des full.
Cliquez sur les lien full ci-dessous pour voir l'image dans sa taille originale au format png (850 Ko).
 
Dentelle 3 binning 2x2, E-180 EM200
NGC6960, Pickering's Triangle, exp 24 * 10 minutes.
FWHM lors de la MAP : 1.5 pixel.
FWHM sur les poses de 10min : 1.55 à 1.61 pixel.
Nuit du 26/07/08, transparence moyenne à bonne, turbu faible à moyenne, vent faible en fin de nuit.
Température de prise de vues de 24°C à 20°C, humidité de 60% à 70%.
Rapport météo de l'obs des Engarouines (gif 30Ko).
Vidéo fisheye de l'obs des Engarouines (mp4 900Ko).
Image full, binning 1x1.
 
Tulipe binning 2x2, E-180 EM200
SH2-101 (Tulipe) exp 24 * 10 minutes.
FWHM lors de la MAP : 1.48 pixel.
FWHM sur les poses de 10min : 1.55 à 1.58 pixel.
Nuit du 27/07/08, transparence moyenne, turbu forte à faible, vent faible en début de nuit.
Température de prise de vues de 23°C à 18°C, humidité de 57% à 67%.
Rapport météo de l'obs des Engarouines (gif 30Ko).
Vidéo fisheye de l'obs des Engarouines (mp4 700Ko).
Image full, binning 1x1.
 
Et la petite dernière de retour au bercail lors du test d'une EM-400 (page dédiée en cours).
 
Gamma Cygne binning 2x2, E-180 EM200
Au Nord-Ouest de Gamma Cygne, IC1318 exp 19 * 10 minutes.
FWHM lors de la MAP : 1.45 pixel.
FWHM sur les poses de 10min : 1.54 à 1.61 pixel.
Nuit du 06/08/08, transparence bonne, turbu moyenne.
Température de prise de vues de 14.1°C à 13.8°C, humidité 65%.
Image full, binning 1x1.
 
 
Système imageur :
 
Epsilon-180 (focale 500mm, F/D 2.8).
Caméra CCD Platinum externale Kaf1603ME sur EthernAude.
Filtre HA 6nm Astronomik classe A diamètre 50.8.
Capteur à 56mm de la sortie du correcteur.
Echantillonnage 3.71 arcsec par pixel.
Grand axe du capteur parallèle à l'axe RA.
Champ RA : 95 arcmin, champ DEC : 63 arcmin.
 
Filtre HA classe A
Filtre H-Alpha 6nm A 50.8 Astronomik.
 
Système autoguideur :
 
FS-60 utilisée au foyer (focale = 355mm).
Webcam Toucam pro1 (TUC Led, avec LP sur USB) avec capteur noir et blanc 1/4".
Echantillonnage 3.25 arcsec par pixel.
Système de guidage TGM-1.
Flip mirror pour centrage de l'étoile guide.
 
Monture : EM200 Temma2 sur réhausse 26cm et trépied bois SE-S (pour NGC6960 et SH2-101).
Monture : EM400 Temma2 sur trépied bois SE-L (pour IC1318).
Interface autoguidage sur port parallèle (via carte PCMCIA port // et 2 ports séries).
 
 
Paramètres Autoguide
Ci-dessus :
Paramètres d'autoguidage et nuage de points sur 20 minutes.
Cadence webcam : 5 img/sec.
Flux shifts moyenne glissante soit environ 2 corrections par seconde.
Tolérance de guidage 0.6 pixel.
Vitesse de rattrapages RA=33% et DEC=20%.
Qualité de l'autoguidage (en arcsec) meilleures valeurs :
26/07/08 : PtV RA=5.49, Dec=4.29, RMS RA=0.64, Dec=0.43
27/07/08 : PtV RA=7.18, Dec=4.13, RMS RA=0.62, Dec=0.45
 
Nuage de points QAstrocam
Nuage de points QAstrocam
Ci-dessus : nuage de traits QAstrocam après de 4 heures d'autoguidage.
 

Logiciels (Linux Debian) :


Acquisition CCD : AudeLA-1.4.0.
page AudeLA.
 
Controle monture : temma.pl et XEphem.
page TemmaTools.
page XEphem.
 
Acquisition webcam : QAstrocam (en mode alignement).
page QAstrocam.
 
Autoguidage : autoguide.pl.
page TemmaTools.
 
Prétraitement : Iris (via Wine).
- soustraction du noir median.
- division par le flat median (flatbox).
- registration affine 3 zones option spline.
- mediane.
- ddp.
- masque flou (finesse: 1.0 contraste : 1.0).
page Iris.
 
Finitions : Gimp
- Recadrage.
- Niveaux et courbes.
- Flou gaussien sélectif.
- Tampon pour supprimer le blooming.
- Sauvegardes au format png en niveau de gris.
page Gimp.
 
Mise à jour au 18/08/08

 
Images précédentes   Retour accueil   Images suivantes